LES PERLES-AUDIO DU LUNDI DU 16 DÉCEMBRE 2019

• Où est le centre ?
• À quoi sert la philosophie ?
• Comment réussir une bonne fois ?

• Où est le centre ?

• À quoi sert la philosophie ?

• Comment réussir une bonne fois ?

L’adage de la semaine…
« Dans les moments de contemplation,
chaque instant est si plein et si vacant qu’il se pose en rival du temps »
— Cioran.

L’EXPÉRIENCE HEBDOMADAIRE DE PROFONDE BONNE HUMEUR

Nos amis les ordis ne savent pas dépasser ce qu’ils connaissent déjà.
Les mots toujours nouveaux ont pourtant bien des choses à nous dire.

• Surgir plutôt que de subir
Des millénaires durant
nous avons évolués lentement
sous le regard des siècles immuables.
D’ailleurs, il reste en nous un fond de nostalgie vis-à-vis des civilisations monumentales pourvues d’avantages immobiles et de prérogatives éternelles qui nous rassurent. Le statu quo est gravé dans nos mémoires comme un espoir fixé. Un jour, tout reviendra comme avant.
Nous rêvons d’accablantes et immuables pyramides.
La stabilité permanente nous fascine.
La verticalité nous tient debout.
Les sempiternelles frontières d’hier protègeraient de l’effondrement nos pays d’antan.
Nous sommes enfermés dans des souvenirs « amis-ennemis ». Les guerres de naguère couvent toujours sous la cendre. La haine de l’étrange, de l’anormal et de l’étranger hante insidieusement et diablement nos consciences fêlées. Nous sommes partagés entre les bons : nous, et les méchants : les pas-comme-nous.
De vieilles colères réveillent parfois d’anciens rhumatismes quand les temps des rumeurs tournent à l’orage. Des anciennes réminiscences, des hostilités archaïques, des exécrations pour cause de racisme affiché, de fanatisme criant vengeance contre des boucs émissaires.
Avec, en voix off, les médias qui entretiennent l’audimat en aiguisant
 leurs pics d’audience sur de continuelles provocations. Qui plus est, les réseaux sociaux surenchérissent en catapultant leurs bombes incendiaires à coup de théories du complot ou de brûlots polémiques afin de faire grossir les rangs du Follower Power.

• « Regarde-moi cette gueule de constipé ! »
Me suis-je dit ce matin en contemplant l’image renfrognée qui se réfléchissait dans le miroir de la salle de bain.
Stop ! J’ai claqué le bec des relents d’infos radio.
Halte ! J’ai éteint l’écran de mon smartphone.
Soudain ! Je fus plus nu que nu.
Simple humain sans harnachement.
Sans attirail désobligeant.
Individu lambda dans son plus simple appareil.
Puis, j’ai fait quelques grimaces à mon miroir qui me les a bien rendus, bien entendu. Contre toute apparence, le rasoir mécanique à la main, j’ai aperçu un sourire qui soulevait discrètement ma mousse à raser. Un instant de drapeau blanc comme neige. Une sorte de courte amnistie proposée au tumulte ambaint. Un tendre petit moment de présomption d’innocence.

• Tournicoti, tournicoton !
N’est-elle pas tout simplement « zéniale » la méthode de la cure de profonde bonne humeur ?
Des questions déconcertantes mais qui se laissent approcher.
Un point d’interrogation qui déboule inopinément au milieu d’un silence abasourdissant.
Ce n’est plus moi avec mon blablabla de radotage qui parle, accroché à mes rancœurs, c’est un élan de spontanéité en état d’ébriété naturelle qui surgit au saut de la vie.
Un laissez-passer.
– « Mais dites-moi, laisser passer quoi ? »
Laisser passer des éclats d’exclamations et des points de suspension qui font que les phrases rebondissent sur des tremplins de sagesses natives. Aucun prompteur dans les parages ou de computeur dissimulé. Aucune récidive. Rien de préparé ni de prévisible. Ni de parfait.
Qu’à cela ne tienne. Une question « koan » fend l’armure de trouille et de rouille.
Une question naïve, comme seuls les enfants savent en poser, m’apostrophe :
– « Quoi de neuf, ce matin ? »


L’INVITATION DE LA SEMAINE

ABEL LEBLANC
100 ANS D’AMOUR !
Exposition du 18 au 27 décembre
à l’Hôtel de ville de Roubaix
Vernissage de l’exposition en poèmes,
chansons et improvisations !
Mercredi 18 décembre à partir de 17 h 30
À l’Hôtel de ville de Roubaix (59100)
Qu’on se le dise !

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Réécoutez les extraits de la semaine dernière…