LES « PERLES AUDIO » DU LUNDI – 36

• Lundi 23 janvier 2017…

Joignez l’utile à l’agréable,
le subtil à l’incroyable,
l’âme bien chevillée au corps !

Les chiffres sont-ils bons ?
Plus tard, tu feras quoi ?
• Qui va là ?

« J’ai conçu beaucoup de plans, mais je n’ai jamais eu la liberté
d’exécuter un seul d’entre eux » 
— Napoléon Bonaparte.

L’EXPÉRIENCE HEBDOMADAIRE DE BON AUGURE
Ne lésinons pas sur les moyens de devenir humains…
Pour arriver à nos fins, il existe deux grands types de moyens :
les moyens extérieurs : les méthodes d’investigation pour réussir, idées et plans
les moyens intérieurs : la disposition d’esprit pour y arriver, humeurs et déclics
La plus grande partie de nos attentions et de nos efforts sont focalisés vers l’extérieur,
sur des objectifs à atteindre en vue d’arriver à nos fins :
l’argent, le temps et bien d’autres dispositions de fortune…
Nous bâtissons des plans en vue d’obtenir ce qu’il nous faudrait :
« avoir », « être », « contrôler », « maîtriser », « systématiser »…
sauf que le fait d’être mal lunés nous empêche souvent d’y parvenir.
Une belle idée, la plus belle qui soit, une fois trempée dans un bain de mauvaise humeur,
peut ainsi finir par dépérir et pourrir sur pied.

Intérieurement et insidieusement, nos humeurs sont les faces cachées de nos idées.
La mauvaise humeur joue malgré tout paradoxalement en notre faveur.
En nous mettant face à ce qui cloche chez nous, elle peut carillonner autrement
et résonner en écho sur ce qui, en réalité, sonne vrai ou faux.

Résumons…
Côté pile : la bonne humeur est une énergie que l’on ne doit pas sous-estimer,
elle est notre saveur, notre sève et la moelle de nos os, nos entrées en résonance,
nos moyens d’accorder nos longueurs d’onde. L’enjouement, l’entrain, la gaieté
sont des valeurs à relancer pour franchir les mauvaises passes.
L’humour nous aide à traiter les problèmes…

Côté face : la mauvaise humeur est aussi une énergie.
Elle ne doit pas être combattue ou éliminée. C’est du bon compost pour le fumier.
Si l’on n’aggrave pas son cas, les circonstances ne se révèlent pas obligatoirement aggravantes.

Pile et face : tandis que les idées arrêtées nous fixent d’emblée à ce qu’on pense,
les humeurs sont plus fluides, plus mouvantes et plus émouvantes.
Certes, elles peuvent en se retirant nous rendre secs, arides, incultes, stériles,
mais elles peuvent aussi en nous irriguant, nous fertiliser et nous cultiver.
Rien n’est joué !

Les belles idées en apparence et les humeurs en profondeur
sont les deux partenaires d’une même danse en figure libre et imposée.
C’est sur la tranche que l’avenir arrive.
– Pourquoi nos plans tombent-ils à l’eau ?
– Parce qu’il va falloir se mouiller.

L’INVITATION DE LA SEMAINE
Devant l’invasion de gouvernants ivres de pouvoir,
une horde d’ivrognes qui libèrent la parole et les actes barbares,
je vous propose de vous plonger dans une saine lecture,
un livre prémonitoire, un antidote puissant
pour éviter de tomber dans le panneau et de se mettre à boire.

« LE MANUEL DU PARFAIT CON… ET DE SA PART FÉCONDE »

POUR LIRE LES 15 PREMIÈRES PAGES
ET POUR LE COMMANDER… C’EST ICI


Si vous êtes allergique à Paypal, vous pouvez directement
passer commande 
par courrier et régler par chèque !!!

Vous souhaitez garder sous le coude en cas de besoin
les 3 extraits de cette semaine…
pour les écouter ou les réécouter à votre convenance
ou pour les diffuser à tire-larigot dans votre entourage ? C’EST ICI

Réécoutez les extraits de la semaine dernière…