LES « PERLES AUDIO » … DU LUNDI 29 OCTOBRE 2018

Quels sont vos atouts ?
 Es-tu optimiste ?
 
Faut-il avoir de l’ambition ?

• Quels sont vos atouts ?
• Es-tu optimiste ?
• Faut-il avoir de l’ambition ?

L’adage de la semaine…
« La bonne humeur a quelque chose de généreux : elle donne plutôt qu’elle ne reçoit »
Alain.

♦ L’EXPÉRIENCE HEBDOMADAIRE DE PROFONDE BONNE HUMEUR

Les humeurs dans lesquelles nous baignons sont renouvelables…
On est tant et si bien accrochés à nos idées fixes qu’on finirait par en oublier
la fluidité d’esprit et les subtilités du corps, jusqu’à devenir facilement horripilés
(horreur dans le système pileux), c’est-à-dire de très mauvais poil.
Il n’est pas possible de « gérer » ses humeurs,
cependant si l’on se sent de mauvaise humeur, c’est bon signe.
Cela signifie qu’il y a de la marge et que l’on peut, au moins, s’inviter à se brosser !
Les fluides détectables par lesquels nous sommes irrigués et vitalisés,
et qui sont toujours à fleur de peau, peuvent être irrigués à nouveau.
Sang, eau, lymphe, liquides céphalorachidien, salive, suc gastrique,
chyle, bile, urine, moelle osseuse, humeur aqueuse,
liquide pleural qui baigne les poumons, liquide péricardique qui trempe le cœur,
sueur, larmes… auxquels il convient d’ajouter les divers fluides gazeux,
les échanges chimiques, les fluides électriques et magnétiques,
et tout ce que la science ignore encore… Sans négliger les fluides indétectables
parmi lesquels la claire humeur-source qui échappe à tout classement rationnel…
Tous ces fluides concourent à changer l’eau de nos vases.
Cela n’est ni contrôlable, ni volontaire, ni activé sur commande, toutefois,
on peut se rappeler de s’inviter à plonger plus souvent que de coutume
dans les bonnes longueurs d’onde de l’ouverture à l’inconnu.
Quitter ses idées fixes et ses préjugés, aller explorer le possible,
s’aventurer avec bonheur vers ce qu’on ne sait pas, vers ce que l’on ne connaît pas.
La bonne humeur n’est pas que personnelle. Elle survient quand on s’y attend le moins.
Elle se propage et se diffuse à notre insu, en nous et dans notre entourage.
La bonne humeur existe, déjà là, fluide, fructueuse et curieuse…
C’est la vie même !

L’INVITATION DE LA SEMAINE

Pour en savoir plus sur le bizarre-bizarre (vous avez dit bizarre)
des humeurs qui nous imbibent !


Si ce n’est pas déjà fait :
épluchez ce petit livret,
un véritable mode d’emploi
de l’expérience d’écoute inouïe
de la cure de profonde bonne humeur
à lire et relire…
et à offrir sans contre-indication !

CLIQUEZ SUR L’IMAGE CI-CONTRE

 

Réécoutez les extraits de la semaine dernière…