LES « PERLES AUDIO » … DU LUNDI 29 MAI 2017

L’adage de la semaine…
« Qui pose une bonne question,
s’expose à une belle réponse ! 
»

Où est la sortie ?
Qui frappe à la porte ?
Comment récupères-tu du temps ?

L’EXPÉRIENCE HEBDOMADAIRE DE PROFONDE BONNE HUMEUR
Hommage aux fraises des bois et aux bébés-idées…
Venons-en aux faits.
Hier, à peine entré dans la salle de séjour, j’ai eu vent d’une surprise.
Lilou avec sa queue en point d’interrogation m’avertissait qu’il y avait de l’offrande dans l’air.
Cette petite chatte hyper sensible, extrêmement futée, la grâce même, m’a conduit
vers la table, sur laquelle dans une petite coupelle blanche,

cinq fraises des bois m’attendaient.
Extérieurement, ce n’était qu’un simple cadeau posé là…
Pourtant, intérieurement, devant cette tendre attention,
une vague déferlante de reconnaissance m’a soudain emporté corps et biens.

Si j’étais un neuroscientifique à la conquête des nouveaux continents qui s’étendent
sous nos voûtes crâniennes, de ce pas j’irais visiter la pouponnière
 des idées-bébés
et rencontrer l’hippocampe pour m’enquérir de sa mission.

Il faut dire que quelques minutes avant d’aborder ces cinq fruits rougeoyants offerts
par amour,
 je venais de terminer la lecture dans « Sciences & Avenir » d’un article
à propos des « neurones souches ». On y stipulait que l’hippocampe était une sorte
de maternité clandestine. 700 neurones par jour prennent naissance en son sein.

Autant d’idées neuves, d’infra-joies, d’eurêka, susceptibles d’embraser le buisson ardent
des étonnements, des ébahissements et des stupéfactions.

Autant de pensées nous prenant au dépourvu qui correspondent à autre chose que prévu.
Des mots qui reprennent leur liberté, car ils n’en peuvent plus de ressasser.
Des paysages que nos regards remettent en beauté.
Des circonstances qui deviennent favorables sans aucune raison.
L’hippocampe ne doit plus être seulement considéré comme le maître des mémoires qui
s’empilent, le tenancier des palais aux souvenirs accumulés, le concierge dans l’escalier…
mais aussi et surtout comme le serviteur
 des germes de pensée qui se cultivent
en célébrant les révélations novatrices et les émerveillements environnants.

Qui peut reconnaître la valeur d’une fraise des bois ?
Qui peut estimer le cadeau d’un tel présent ?
Qui peut deviner ce que sait un chat ?
Qui peut trinquer avec son hippocampe ?
Nos bébés-idées ne sont-elles pas déjà, à notre insu, en train de nous préparer
un autre avenir derrière les buissons de braises des bois ?
Ne portent-elles pas en elle une mission inconnue qui nous devance ?
Ne possèdent-elles pas en réserve une bonne longueur d’avance ?
Si cette source de neurones sans identification bouscule nos étroitesses d’esprit
et nous pousse en dehors de nos replis identitaires, si de nouvelles conceptions
peuvent éclore, si nous ne sommes pas encore morts, n’est-ce pas pour que nous
puissions nous recycler ? Nous renaturaliser ? Nous réhumaniser ? Nous remettre à jour ?

Dans son ermitage silencieux, cet hippocampe anonyme se nourrit d’estime,
d’enchantement et de reconnaissance. Il est comme nous, il a besoin d’amour.

Les idées novatrices sont fragiles et ultrasensibles, car elles ne sont ni automatiques,
ni mécaniques, ni artificielles. Nous devrions prendre soin de cette progéniture neuronale
qui nous réhabilite bien plus que nos appareils à communiquer.
Placer nos idées neuves sous la loi de l’hospitalité est une nécessité pour accueillir l’avenir.
Le berceau des idées naissantes qui nous suscitent et nous ressuscitent
est une grande chance de survie.
Il n’est que temps.
Temps de s’entraider pour élever nos idées-bébés.
Temps de naître à nouveau comme on n’est jamais encore né.

L’INVITATION GRATUITE DE LA SEMAINE
DERNIER APPEL !!!
L’ORACLE DE SAINT-LÉON/VÉZÈRE


Mise en scène par :

l’équipe du Génie Mutuel
et Bernard Leblanc-Halmos

À la salle des fêtes de Saint-Léon/Vézère
DIMANCHE 04 JUIN à 15 h 00 (précises)

TÉLÉCHARGER L’INVITATION GRATUITE

 


• Prouesses, augures et… improvisations

Le public (vous !) pose des questions jamais posées pour interpeller l’avenir.
Les interprètes (la Compagnie du Génie Mutuel !), avec l’aide des 9 muses :
la danse, la musique, l’art dramatique, le conte, la divination, la poésie,
la rhétorique et l’épopée, laisse les réponses spectaculaires surgir…
Et l’oracle (comme à Delphes) se produit.
Venez le dimanche 04 juin à 15 H 00 avec votre joie (et avec vos amis )
soutenir cette délicate, passionnante et exceptionnelle performance !


Réécoutez les extraits de la semaine dernière…