LES « PERLES AUDIO » … DU LUNDI 28 MAI 2018

En tout bien tout honneur et de manière propice…
penser spontanément comme le Manneken pisse !

Quelle est ta position ?
 Où trouver l’âme sœur ?
La vie nous va-t-elle à ravir ?

Quelle est ta position ?
Où trouver l’âme sœur ?

La vie nous va-t-elle à ravir ?

L’adage de la semaine…
« Tout est beau dans ce qui se dévoile  »
— Homère.

♦ L’EXPÉRIENCE HEBDOMADAIRE DE PROFONDE BONNE HUMEUR
Mon jeune voisin Mathieu, ce gentilhomme de la libre pensée,
à peine débarqué de sa Belgique pour passer ses vacances en Dordogne,
traverse à pied la petite forêt attenante entre nos deux maisons.
Chaque année à la même époque, il enjambe l’escalier et… furtivement, sans bruit,
telle une meute de gros bons chiens dans un jeu de quilles, il déboule dans mon atelier.
– « Pour une surprise, c’est une surprise ! »
Tout empressé et tout heureux, il n’attend pas pour me lancer sa question fatidique :
– « Tu écris encore ? »
Au fil des années, il semble de plus en plus étonné par ma réponse, toujours la même :
– « Oui, je continue.
– Un nouveau livre ?… Un de plus ?… C’est sur quoi cette fois ?
– J’écris à propos de la jeunesse d’esprit.
– Ça m’intéresse… je peux l’acheter ?
– Je n’en suis qu’au début, je n’ai même pas fini l’introduction.
– Ah ! La genèse d’esprit ! me répète-t-il tout en laissant filer un silence dont il a le secret.»
Non sans délice et mine de rien je respecte son ahurissement car je sais qu’il s’en nourrit.
Je le laisse donc se délecter.
– « La genèse d’esprit, ah oui… mâchouille-t-il entre ses dents dans un écho songeur.
Bon!… C’est bien là que tout commence ! Tout est lié ! Gêne et aise !
On l’oublie souvent ! Ça en deviendrait presque gênant !…»

Après cette tirade sibylline, l’œil interdit, le sourire en coin, plein d’étranges sous-entendus,
Mathieu, comme accroché à son mutisme, ne dit plus rien. Pourtant, c’est certain, il n’en pense pas moins. J’en profite pour l’imiter. Nous sommes au moins deux à nous taire et à entrer en résonance. À l’écoute des inédits de ce poète incognito qui murmure à l’oreille des mots…
Face à ce devin anonyme qui lit énigmatiquement dans les mémoires d’oubli…
Devant ce philosophe nomade qui dévoile les faces cachées de l’humanité…
Suspendu aux nombreuses interruptions de séances de cet ami de passage…
… Je demeure impressionné.
Lui et moi, nous sommes comme engouffrés dans l’intervalle qui, à la fois nous sépare et nous réunit. La vie, pour passer un bon moment, nous sourit. Rien à ajouter. Rien à enlever.

Soudain, Mathieu me jette à la volée :
– « La genèse d’esprit… si on la perd, on devient vieux et rabougris avant l’âge.»
L’inégalable manière avec laquelle ce voisin exerce son droit de présomption d’innocence
m’encourage à quitter à mon tour mes idées toutes faites, mes radotages et mes vieux chevaux de retour. Ce maître es abrupto de l’éruption spontanée ne se contente jamais de voir ce qu’il dit ou de répéter ce qu’il sait, il accueille des giclées de révélations sans rime ni raison.
Il émeut son monde. Il le détourne. Et n’accoutre jamais ses idées de précaution de langage
ou de bienséance oratoire. Il parle cru. Sans chichi et sans entrave.
Si, à votre tour et sur son exemple, vous souhaitez chevaucher quelques idées débridées,
faites comme lui, ne pressez pas votre allure. Restez nature. Entrez dans la rature.
Glissez ça et là de gros cailloux plats de calme sous vos pas
et enjambez les remous des précipitations pleines de préconceptions.
Franchissez les barrages préétablis. Traversez les murs du temps.
Recueillez par amitié quelques silences créateurs au fond de votre cœur.
Remontez ainsi le cours des événements vers les sources sacrées de la gêne-aise originelle.
Passez le gué de Saint-Ignoré.

– « J’attends de lire ton introduction, me dit-il. »
– « Ça y est, c’est fait !… il ne me reste plus qu’à l’écrire… »

L’INVITATION DE LA SEMAINE
DERNIER RAPPEL !!!!
Les
12, 13 et 14 juin à Montignac-Lascaux (Dordogne)
LE SÉMINAIRE ÉLAN CRÉATEUR – CRÉATIVITÉ & EFFICACITÉ
Vu la qualité des candidats déjà inscrits à cette aventure des talents, je vous invite
chaleureusement à venir dare-dare à ce séminaire de juin que j’animerai en Dordogne.
Comment déclencher, en soi et autour de soi,
jeunesse d’esprit et mirobolance créative dans toutes nos entreprises ?
Quelles sont les méthodes pour décoller en vol groupé ?
CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

• Ce séminaire est cré-volutionnaire (créer et évoluer)
Le génie mutuel, c’est aussi un génie qui mute et qui permute entre nous pour :
– retrouver le sens de la beauté environnante et des talents dans ses activités
– attiser entre nous la gelée royale des humeurs pour alimenter nos bébés idées
– encourager l’art de bondir et de rebondir, de se lancer et de relancer
– orchestrer les équipes pour jouer de concert
– tout ce qu’il faut savoir et expérimenter pour bien évoluer ensemble
La jeunesse d’esprit n’existe pas si elle n’est pas transmise !

Réécoutez les extraits de la semaine dernière…