LES PERLES-AUDIO DU LUNDI 27 AVRIL 2020

 Quelle est la plus mauvaise nouvelle ?
Qu’est ce qui te fait peur ?
 De quoi parler ?

• Quelle est la plus mauvaise nouvelle ?
• Qu’est ce qui te fait peur ?
• De quoi parler ?

L’adage de la semaine…
« Pour critiquer les gens, il faut les connaître et pour les connaître, il faut les aimer »
Coluche.

♦ L’EXPÉRIENCE HEBDOMADAIRE DE PROFONDE BONNE HUMEUR

OÙ L’AUDACE DE L’ÉLÉGANCE DE L’ÂME NE VA-T-ELLE PAS SE NICHER ?

À la fin de mon billet d’humeur des perles du lundi dernier où j’houspillais les partisans de
« la théorie du complot », je vous invitais à lire la suite cette semaine
à propos des sympathisants de : « la théorie des complices ».
RELIRE LA CHRONIQUE DE LA SEMAINE DERNIÈRE

Allier esprit critique (côté pile) et esprit créatique (côté face)
Entre ceux qui ne font que critiquer en propageant toutes sortes de nouvelles pour finalement essayer de tenir le haut du pavé sous les apparences raisonnables du monsieur averti qui en vaut deux…
 Entre ceux qui se targuent de donner des ordres en vue de s’octroyer une importance doctorale et qui ne cherchent qu’à faire tourner leur boutique…
 Entre ceux qui ne la ramènent pas, préférant se tirer une balle dans le pied pour ne pas avoir à s’engager…
 Il y a fort heureusement les innombrables âmes valides qui n’ajoutent jamais de malheur au malheur. Une population certes peu visible mais majoritaire qui ne reste pas les bras croisés.

À cœurs vaillants, rien d’impossible
La théorie des complices contrebalance la théorie des complots.
Les lanceurs d’élan ajoutent un tout autre sens aux lanceurs d’alerte.
Il s’agit moins de s’alarmer en tombant sur un bouc émissaire, cause de tous les maux, que de transmuter son irritation devant la situation en tentatives de guérison et en ébauches d’adaptation.
La bravoure des anonymes, de loin en loin, permet d’approcher quelque chose de plus alerte, plus valable et plus honorable, bien moins déplorable.
La planète Terre tout entière s’inscrit dans la théorie de la complicité de la vie.
Nous ne pouvons qu’admirer ces individualités qui, durant le confinement et par tous les moyens du bord et même contre les moyens du bord, font preuve d’actes de solidarité.

Donner un nouveau sens à la communauté
Depuis chez elles, ces personnes admirables, plutôt que de râler contre ce qui ne va, pas nous envoient des giclées de belles pensées poétiques faites maison bien plus pertinentes que de simples smileys automatiques.
Il y a de la « co-création » dans l’air…
Même si l’espace demeure confiné, l’esprit ne l’est pas.
Le commun des mortels s’occupe de ce qu’il y a d’encore humain en chacun, tissant des liens de proximité par téléphone, par téléconférences bien menées et avec toutes sortes d’astuces susceptibles de nous maintenir le moral au-dessus de la ligne de flottaison sans boire la tasse.
En sous-main, on se refile l’envie de ne pas désespérer de l’humanité.
L’esprit critique est rapidement repris en relais par l’esprit « créatique » :
– « Parfois, on craque, mais aussitôt on se relève.
Si ce n’est pas l’un, c’est l’autre qui viendra en soutien ! »
Dans ces temps de pandémie que nous ne voudrions jamais avoir à revivre, nous assistons à la mise sur orbite d’un nouvel art de vivre. Une vraie vie en chair et en virtuel, une réalité humaine accompagnée par une réelle assistance numérique.
Que d’exploits sont engendrés, toutes générations confondues, pour ne pas abandonner l’avenir aux seules mains glacées des robots et aux esprits des calculateurs les plus froids.
Le pronostic vital de la conscience humaine n’est peut-être pas engagé.
La théorie des complices de vie est capable de générer, avec notre aide, une toute nouvelle conscience. C’est une « cré-volution » en cours d’activation.
Bravo à tous les « co-créateurs associés » qui réparent et préparent déjà
le monde d’aujourd’hui-demain !


L’INVITATION DE LA SEMAINE

Pour tous les confinés et les patients en voie de libération,
voici un livre de salubrité publique :
un mode d’emploi de déconfinement .

LE MANUEL DU PARFAIT CON ET DE SA PART FÉCONDE

 

« Un véritable guide pratique
(le seul peut-être disponible à ce jour)
à l’usage du meilleur de soi-même.
L’essayer… c’est être conquis !
 »

 

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Réécoutez les extraits de la semaine dernière…