LES « PERLES AUDIO » DU LUNDI – 26

• Lundi 14 novembre 2016…

Joignez l’utile à l’agréable,
le subtil à l’incroyable,
l’âme bien chevillée au corps !

Après la fin du monde, qu’est-ce qui est prévu ?
Ne sommes-nous pas menacés par nos propres pensées ?
• Pourquoi l’amour ?

« Qui a kidnappé notre avenir ? Quelle en est la rançon ?
Faut-il négocier ou payer de sa personne ? »
— Question d’actualité.

L’EXPÉRIENCE HEBDOMADAIRE DE BON AUGURE
Alerte disparition…
C’est sans faire de bruit que l’âme s’est esquivée de nos vies.
Presque personne ne s’en est rendu compte.
Pareille disparition constitue un dégât aussi inquiétant
que la pollution de l’eau douce, la dégradation de l’air respirable
ou que le remplacement de nos cerveaux humains
par un seul cerveau artificiel planétaire.
L’homme contemporain est-il d’ores et déjà numériquement modifié ?
Devenu à son insu un homo-numéricus perfectionné ?
Notre intelligence naturelle serait-elle délocalisée et sans état d’âme ?

Y a-t-il une âme valide parmi nous ?
L’âme n’est qu’un simple vocable parmi d’autres, un relent de notion
d’antan tombée en désuétude, sauf si l’on considère ce « je-ne-sais-quoi »
comme la source essentielle, comme la vie même !
Sans attention aux âmes sensibles…
la montée de la violence ne peut être endiguée. Saturés d’infos en boucle
et d’images de cruauté et de vulgarité nos yeux s’éteignent.

Seuls les machines restent allumées.
Sans conversation d’âme à âme…
nos propos sont réduits à leur plus simple expression et mis à la masse.
La parole n’ayant plus sa langue dans la bouche devient sans poésie ni fantaisie,
elle est remplacée par du langage machine et des smileys.
Les communications s’automatisent et s’épuisent.
Sans âme qui vive…
on ne sait plus ce que penser veut dire. Nos appareils répondent à notre place.
Nos cerveaux sont taris et nos réflexions tarées.
On perd l’habitude de réfléchir par soi-même.
Et nous sommes faits comme des robots.
Chassez l’artificiel, il revient au galop. 

À moins que…
À questions nouvelles, réponses non ajournées et non évasives !
Peut-on refuser de vendre nos âmes au marketing ?
Doit-on accepter de vivre comme des âmes bâtées ?
Est-il sain de se gratter les puces électroniques à longueur de journée ?
N’est-il pas possible de se brancher sur d’autres bonnes longueurs d’âme ?
Sommes nous condamnés à l’enlaidissement ? la vulgarité ? l’abrutissement ?
N’y a-t-il rien rien de touchant ou d’attendrissant chez nos homologues humains ?
Chez nos amis animaux, nos voisins végétaux ?
Et chez toutes les vies associées à l’âme du monde ?

Ne sommes-nous pas capables de ne plus nous laisser leurrer
par des hommes politico-médiatiques ou économico-startégiques
qui ne semblent doués que pour la haine et pour faire marcher leur business ?

L’option élégance de la solution quoi qu’il arrive n’est-elle pas une alternative possible ?
Expérimentons ce fait :
l’esprit de bon augure nous permet de bien traiter nos entourages.
En ne répondant pas machinalement et en réhabilitant l’entendement humain,
on peut ainsi sortir des algorithmes et des conceptions en vase clos.


L’INVITATION DE LA SEMAINE

L’AUDACE DE L’ÉLÉGANCE DE L’ÂME
Manifeste pour une autre humanité

« Une lecture très nourrissante et qui permet de régler la focale
de notre conscience sur des niveaux qui élèvent et rendent audacieux.
Bravo au graphiste pour la page de garde et pour la dernière image,
une vraie élégance ! Que cette plume nous inspire » — Sylvie P.

POUR LIRE LES 15 PREMIÈRES PAGES
ET POUR LE COMMANDER… C’EST ICI

• le livret 12 € (+ 3 € frais de port)
OFFRES PROMOTIONNELLES
• 2 livres commandés : les frais de port sont offerts
• 4 livres commandés : le 5 ème est gratuit

Êtes-vous au courant que vous pouvez commander directement
et régler par chèque si vous êtes allergique à Paypal !!!

 

Vous souhaitez garder sous le coude en cas de besoin
les 3 extraits de cette semaine…
pour les écouter ou les réécouter à votre convenance
ou pour les diffuser à tire-larigot dans votre entourage ? C’EST ICI

Réécoutez les extraits de la semaine dernière…