LES « PERLES AUDIO » DU LUNDI – 25

• Lundi 07 novembre 2016…

Joignez l’utile à l’agréable,
le subtil à l’incroyable,
l’âme bien chevillée au corps !

Pourquoi répondre à des questions déroutantes ?
Quand allons nous rentrer dans la carrière ?
• Est ce que la mort est indispensable ?

« Se cacher est un plaisir, mais ne pas être trouvé est une catastrophe »
— D.W. Winnicott.

L’EXPÉRIENCE HEBDOMADAIRE DE BON AUGURE
La véritable expérience du complot…
Pourquoi les réseaux sociaux encombrent-ils nos esprits et nos boîtes à mails
par d’innombrables dénonciations de complots, petits et gros ?
Y a-t-il un malin plaisir chez les oiseaux de mauvais augure, compères et commères,
à se montrer fins connaisseurs en désastres en tout genre ?
… déclin imminent… cataclysme… blèmes et problèmes… fiasco,
taïaut, taïaut, courage fuyons… débâcle, calamités… tout va mal… rien ne va plus…
t’as vu l’horreur… c’est cuit… tous pourris… foutu pour foutu… no future…
moi, je ne vote plus et patati et patatras…

Est-il nécessaire de se sentir supérieurs, au-dessus de la mêlée ?
Doit-on être contre quelqu’un pour se croire quelqu’un ?
Est-ce pour mieux se bourrer le mou et se mystifier que l’on se raconte
des histoires à cauchemarder debout ?

« Moi qui suis déjà passé à travers plusieurs fins du monde annoncées :
1984 – bug de l’an 2000 – prédictions du calendrier Inca… etc. etc… hélas, etc !
Faut-il que je continue à me catastropher ?
• Annoncer
– N’annoncer que des fléaux imminents ne nous épargne pas du malheur.
• Dénoncer
– Plus on dénonce ce qui ne va pas, moins c’est bon pour le mental
et pour l’environnemental.

• Renoncer
– Ne plus regarder la télé ni écouter les infos n’est pas plus intelligent que d’écoper
les nuages noirs qui s’accumulent sur nos têtes en les balançant par dessus bord.


À son origine, le mot « complot » vient de pelote.
Toutes les infos qui insistent sur les visions en noir et blanc, le bien contre le mal,
nous mettent les nerfs en boule et prennent le pouvoir sur nos esprits.
On se retrouve assujettis, sous couvert d’informations certifiées,
à des « on-dit », des « il paraît que… », des rumeurs, rancoeurs, remugles…

Ce qui est bien avec le complot, c’est que la pelote peut se détricoter.
Plutôt que d’annoncer la catastrophe, ne peut-on pas tenter d’y remédier ?
On n’a pas besoin de s’en repaître…
Au lieu de dénoncer tout ce qui ne va pas et de faire râler,
on peut essayer de faire aller.
Au lieu de renoncer et de baisser les bras, 
il est possible de relever le défi,
de proposer des antidotes en optant pour :
l’élégance de la solution.

Être de bon augure ne consiste pas à afficher un optimisme béant ou un bien-être béat,
mais c’est s’obstiner à changer les chutes en relèves, les couacs en musique,
la pourriture du raisin en bon vin, la fermentation du lait en Délices des Dieux…

Apostrophons les catastrophes pour que nos déclins déclenchent des déclics !

L’INVITATION DE LA SEMAINE
Une lectrice m’a révélé avoir lu, ou plutôt bu, les 15 pages gratuites.
« Un très beau début que j’ai adoré », m’a-t-elle dit.
Mais qu’est-ce qui l’a retenue de passer commande,
le mode de règlement par Paypal ? Autre ?
Aurait-elle préféré un livre sous forme de ebook ? De Kindle ?

L’AUDACE DE L’ÉLÉGANCE DE L’ÂME
Manifeste pour une autre humanité

POUR LIRE LES 15 PREMIÈRES PAGES
ET POUR LE COMMANDER… C’EST ICI

• le livret 12 € (+ 3 € frais de port)
OFFRES SPÉCIALES
• 2 livres commandés : les frais de port sont offerts
• 4 livres commandés : le 5 ème est gratuit

Et vous, dites–nous comment vous voyez la diffusion
de ce « livre de qualité dont on a essentiellement besoin » ?
Mon équipe et moi, on est suspendu à vos lèvres.
Quelles sont vos positions ou propositions ?
C’et vous qui, par vos votes, allez nous permettre de continuer.

 

Vous souhaitez garder sous le coude en cas de besoin
les 3 extraits de cette semaine…
pour les écouter ou les réécouter à votre convenance
ou pour les diffuser à tire-larigot dans votre entourage ? C’EST ICI

Réécoutez les extraits de la semaine dernière…