LES « PERLES AUDIO » … DU LUNDI 24 JUILLET 2017

L’adage de la semaine…
« L’origine de toute joie en ce monde est la quête du bonheur d’autrui.
L’origine de toute souffrance en ce monde est la quête de mon propre bonheur »
— Shantideva.

 Que me dit mon intuition ?
Y a-t-il une vie avant la mort ?
Pourquoi toutes ces questions ?

L’EXPÉRIENCE HEBDOMADAIRE DE PROFONDE BONNE HUMEUR
Surfer en surface sur la bonne humeur superficielle
Bien sûr, en premier lieu, bonne humeur fait penser à une collecte de blagues,
des motifs à rigolade ou des galéjades à la régalade.
Dans ce cas, une ciné-cure consisterait à se tordre les boyaux en se gavant de vidéo clips
de gags poétiquement incorrects et d’images farces et attrapes d’un goût parfois douteux.
Mais…
• Tout ce qui est ordurier n’est pas toujours très marrant.
• Tout ce qui brille, bling bling, n’est pas toujours très brillant.
• Tout ce qui est mordant n’est pas toujours très attendrissant.
Les apparences sont trompeuses. Les appâts rances également. Néanmoins une pincée
de gros rires rabelaisiens est aussi nécessaire qu’un peu gros sel dans un bon pot au feu.
Le rire est sain.
Et la santé fait du bien.
On ne va pas chipoter ou devenir puritain.

Prendre un bon bain dans le Gange pour se purifier
D’autre part, la spiritualité que certains voudraient immaculée et virginale n’est jamais
complètement innocente. Ni toute blanche. Ni dépourvue de recoins sombres.
Plus de 7 milliards de contemporains dans le même bain, tous autant que nous sommes,
immergés dans une immense nappe phréatique souterraine qui se prolonge dans les eaux
et les airs, sans fin ni cesse, en va et vient, avec des résurgences partout de par le monde.
Chaque personne, chaque famille naturelle ou culturelle, chaque bassin de population…
autant de cuvettes de décantation. Nos sources de vie communes sont loin d’être claires
comme de l’eau de roche. Nos humaines humeurs nous plongent dans un Gange secret,
mélange de sang, de terre, de nationalités, de compromis héréditaires et de rejets
de nos tout-à-l’ego. Nous nous battons pour défendre des idéaux et des superstitions
qui n’ont rien, absolument rien, de chimiquement pur.

Rien n’est tout blanc, tout noir. Tout bon, tout mauvais.
Tout beau, tout laid. Tout bien, tout mal. Tout propre, tout sale.

Transparence furtive de la fange. Invisible fontaine de jouvence des bas-fonds.
Pureté radieuse du lotus qui plonge dans la vase immonde. L’hypothèse de la santé
des humeurs à laquelle, en son temps, 
Hippocrate souscrivait, reposait plus
sur une continuelle sublimation en mouvement que sur la défense d’une pureté initiale.

• Transmutation des défauts en aubaines.
• Transformation des tares en atouts.
• Reconversion des manques en talents.
• Passage des estuaires des mauvais caractères vers le grand large.
• Volte-face de la fin de la guerre.
• Prises de conscience des dévastations de la pollution et de la corruption.
Il n’est question que de trouver de nouvelles manières de recycler.

Le retour aux sources de la symbiose
Si la putréfaction du fumier peut produire cette mixture excellente pour les terreaux des jardins,
n’y aurait-il pas moyen de nous composter autrement ?

Comment fonctionne la fermentation de nos pensées individuelles et collectives ?
Comment font les humeurs de nos neurotransmetteurs pour passer de l’inhibition à facilitation ?
Comment bat un cœur créateur ?
La vie n’est pas imputrescible. Elle ne survit pas sous vide.
Je ne suis pas le seul à avoir besoin d’humecter mon quotidien de gouttelettes d’humour
non dénué d’humeurs badines, un tantinet frondeur, avec un rien d’amertume,
un soupçon de négativité. 
La bonne humeur, la vraie, le côté le plus immergé de notre conscience,
est une force vive aussi invisible qu’imprévisible. Insaisissable flexibilité d’esprit,
à la fois fine, fluide, vive, alerte, commune et incroyablement hors du commun.
Origine de toutes les origines…
Ouverture de voies de la permaculture sociale, familiale, relationnelle et vitale…
Nouvel art de vivre, d’aimer, d’entreprendre, de soigner et de transmettre
qui répare et prépare l’avenir.

L’INVITATION DE LA SEMAINE
Le génie mutuel en scène

AVERTISSEMENT
Ce ne sont pas des acteurs professionnels ni même des amateurs
que vous allez voir sur ce clip vidéo. Ce sont des personnes de la vie active,
des gens comme vous et moi. Venus d’horizons variés,
Ils ont « subi » 
durant 2 jours seulement l’entraînement
aux techniques originales d’improvisation du génie mutuel.
Ne vous privez pas de partager ce cadeau
sur vos réseaux sociaux.


D’avance merci de faire le buzzzzzzzzzz…

 

Réécoutez les extraits de la semaine dernière…