LES PERLES-AUDIO DU LUNDI 21 SEPTEMBRE 2020

♦ Comment prendre le pouvoir ?
D’où vient l’initiative ?

♦ À quoi es-tu soumis ?

• Comment prendre le pouvoir ?
• D’où vient l’initiative ?
• À quoi es-tu soumis ?

L’adage de la semaine…
« Aujourd’hui plus qu’à toute autre époque de son histoire, l’humanité est à un carrefour.
Un chemin conduit à l’amertume et au désespoir absolu. L’autre à l’extinction pure et simple.
Prions d’avoir la sagesse de faire le bon choix »
— Woody Allen.

♦ L’EXPÉRIENCE HEBDOMADAIRE DE PROFONDE BONNE HUMEUR

« Ce n’est pas moi qui me remets en question,
ce sont les embouteillages qui m’y obligent…  »

• Être suspendu à un jugement
Attendu que…
la continuation de la politique mondiale de la terre brulée est irréversible,
la poursuite d’une l’économie axée sur le profit à mort se révèle légale,
la solution finale par l’élimination des espèces demeure licite,
la communication de masse est reconnue comme lucrative,
la justice, basée sur des actes de propriété, notifie que la Terre appartient aux plus offrants,
les dirigeants d’autrefois, du style commandant du Titanic, ne peuvent faire face ni au haut émergé de l’iceberg, ni à son bas immergé, ni faire marche arrière,
les réactionnaires avec leurs troubles réactionnels aggravés par les traumatismes d’infos et d’intox ne parvienant pas à se remettre en doute,
les innombrables doctes docteurs auto-proclamés se prenant pour des médecins à la place des médecins : « Je ne suis pas docteur, mais moi je pense que… » n’étant pas toujours très crédibles,
l’esprit critique étant abandonné au profit de la boulimie de l’esprit criquet qui dévore le temps de cerveau disponible et dévaste terre et ciel,
• … etc. …
L’accusation, inévitablement, tombe : « COUPABLES »

• Suspendons nos jugements et plaidons : « CAPABLES ! »
Capables de nous soutenir en changeant notre tournure d’esprit afin de trouver des bonnes idées et des nouvelles issues.
Capables de nous ajuster plutôt que d’agir comme avant ou que de réagir en râlant, « cré-agir » en inventant des possibilités adaptées à nos vies personnelles, sociales, vitales, etc.
Capables de cesser d’asséner nos jugements péremptoires et tenter de voir s’il n’y aurait pas d’autres éventualités résolutoires.
Capables de mettre la main à la pâte sans faire trop d’effets de manche et nous associer aux aidants et aux artisans de paix de tout bord sur le terrain de la co-création.
Capables de renverser nos instincts destructeurs en revenant à nos instincts créateurs, à nos élans vitaux et à nos envies de vivre.
… Tous ces attendus ci-dessus, ainsi que d’autres plus nombreux encore, plongent les lanceurs d’élan, non pas en pleine perplexité, mais dans un bain « d’eurêka ».
Un bain d’humeurs essentielles dans lequel : « tout problème à traiter subit une force de création verticale, dirigée de bas en haut et opposée au poids des difficultés déplacées, et toujours dans le sens de l’élégance des solutions ».
Une force qui pourrait dorénavant s’appeler : la force « d’archi-remède ». La co-création n’est-elle pas à notre portée ? Le tremplin des lanceurs d’élan ne se trouve-t-il pas sous nos pieds ?
Dans les ressorts d’inventivité que l’on met en commun ?

♦ LE CADEAU DE LA SEMAINE

Cette semaine permettez-moi de commencer à vous mettre au parfum
de ce vaste projet qui résulte de près de 7 années de co-création
de la cure de profonde bonne humeur :
LES LANCEURS D’ÉLAN – CLIQUEZ ICI
Nous n’avons pas pour vocation à devenir majoritaires. Nous voulons faire nombre autrement.
Nous sommes déjà un potentiel humain de 8 milliards d’êtres, constitués en petits cercles parfois très inventifs et très imaginatifs, capables de créer des bons climats en tout lieu, des oasis de bons vivants, capables de produire des arts de vivre originaux qui sont très respirables et très respectables…
En un mot : inestimables.
Nous sommes des petites majorités de co-créateurs associés capables de nous entraîner et de nous entraider pour soulever nos chances de partager de bons moments de paix sur cette belle province terrestre.
Rameutons-nous, émulons-nous et essaimons-nous !

REJOIGNONS-NOUS !

Réécoutez les extraits de la semaine dernière…