LES « PERLES AUDIO » DU LUNDI – 19

• Lundi 26 septembre 2016…

Bonne humeur et bon augure…
Donner au bonheur de l’envergure !

D’où vient le vent ?
Es-tu connecté ?
• Est il temps de s’épanouir ?

« Faites que la beauté reste, que la jeunesse demeure, que le cœur ne puisse se lasser,
et vous reproduisez le ciel »
— Chateaubriand.

L’EXPÉRIENCE HEBDOMADAIRE DE BON AUGURE
Le temps passé est-il foutu, à jamais perdu, non recyclable ?.
Voici l’énigme que me posait Joseph. Bien que se prétendant très âgé,
Joseph voulait me transmettre sa recette, à savoir :
comment il s’y était pris pour « changer l’eau du vase ».
C’était le nom de code qu’il avait donné à ce qui appelait :
« le tournant de sa vieillesse ».
« Pendant longtemps, j’ai passé mon temps à couper les âges en tranches
et à mettre les gens en case. Les dizaines, c’étaient pour ceux qui s’apercevaient
trop tard que les années avaient disparu. Les mois et les semaines qui filaient
toujours trop vite étaient pour les adultes en pleine force de l’âge.
Les heures du jour et de la nuit, pour les jeunes.
Les secondes n’appartenaient qu’aux bébés.
Et moi, ajoutait-il, j’imaginais que si je ne m’ennuyais qu’un jour à la fois,
ça me suffisait amplement comme repère et comme peine. »

Le revirement de « temps-dance »
Ce grand vétéran de la vie d’avant, tout en me souriant étrangement, m’expliqua
comment il s’était sorti de ce saucissonnage et de son cauchemar du temps.
« J’ai trouvé la parade. J’ai cessé d’écouter les radotages des personnes
de ma classe d’âge. 
Quoi de plus normal que le passé leur pèse, elles l’attachent
comme une pierre
 à leur cou et vont se noyer dans leurs regrets les plus amers.
Tous les jours sont leurs adieux.
Je les ai fuies pour aller jouer avec les enfants de mon âge ».

Les jeunes avec les jeunes
« Il n’y a pas d’âge pour retrouver la liberté, a-t-il alors renchéri.
Ce n’est pas parce que les années ont passé qu’on doit se laisser ensevelir vivant
sous les souvenirs d’antan…
 En tant que conseiller communal, j’ai eu l’occasion d’aider
des enfants à lire, à écrire et à s’instruire de la vie. En contrepartie, grâce à ces jeunes,
je suis devenu
 moins dur de la feuille et moins replié du nombril.

Aider les autres à faire de leur mieux, ça vous redonne envie
de faire de même. Vous ne me croyez pas ? essayez et vous verrez !
Ces nouveaux potes d’enfance, Monsieur, m’ont démontré qu’il était valable
de donner le meilleur de soi-même
 et même plus, si possible.
Ce n’était que du boomerang ! »

L’INVITATION (RENOUVELÉE) DE LA SEMAINE
Si vous avez déjà emprunté la première étape
du parcours de bon augure,
l’introduction pour bien commencer :
• DÉCLICS & BON AUGURE…
Et si vous souhaitez que la CURE DE BON AUGURE continue…
Lancez-vous dans la méthode intégrale
et contribuez au soutien en « payant * » :
• BIEN AUGURER QUOI QU’IL ARRIVE…
Un véritable mode d’emploi précis et argumenté qui, étape par étape,
installe 5 reconfigurations d’aptitudes nouvelles et créatives.
Un guide pour votre vie, tant privée que professionnelle.
La cure de bon augure devient lumineuse
par les éclairages nouveaux
 que ces pages vous apportent.


(* payer – ce mot dans son étymologie signifie à proprement parler :
« faire la paix ».

Comment voulez-vous nous permettre de continuer à produire
cette cure de bon augure sans contribuer ? Tout ne peut pas être gratuit,
sinon c’est nous qui ne sommes pas en paix ! »)

Vous souhaitez garder sous le coude en cas de besoin
les 3 extraits de cette semaine…
pour les écouter ou les réécouter à votre convenance
ou pour les diffuser à tire-larigot dans votre entourage ? C’EST ICI

Réécoutez les extraits de la semaine dernière…