LES « PERLES AUDIO » DU LUNDI – 17

• Lundi 12 septembre 2016…

Bonne humeur et bon augure…
Donner au bonheur de l’envergure !

Comment va ta famille ?
Où vont les racines ?
• Pourquoi s’efforcer d’atteindre l’inaccessible étoile ?

« Tout homme veut être heureux ; mais, pour parvenir à l’être,
il faudrait commencer par savoir ce qu’est le bonheur »
— Jean-Jacques Rousseau.

L’EXPÉRIENCE HEBDOMADAIRE DE BON AUGURE
Un clan est un groupe de personnes unies par un lien de parenté imaginaire….
Plusieurs stratégies sont possibles pour former
une communauté sectaire avec mise sous écrou :

 Un chef, un vrai
Se laisser fasciner et hypnotiser par une figure tutélaire, une tête au-dessus de la sienne,
un sauveur, un père fondateur mythique, une démission volontaire de soi.

Des emblèmes, des attributs
Se référer à des figures envoûtantes, des rites, des totems, des drapeaux,
des croyances exclusives et totalitaires, des « c’est comme ça et pas autrement ! »

Des marques de reconnaissance
Adopter des règles vestimentaires, des signes d’appartenance
pour monter combien on relève d’une caste d’êtres supérieurs.

Des tics de langages et des formules ésotériques
Des paroles impérieuses montrant que, non, les autres « ne sont pas comme nous » !
La preuve c’est qu’ « eux » ne s’habillent pas et ne pensent pas comme « nous ».
Ils ne reconnaissent pas que « nous » sommes mieux qu’ « eux » !

Un bouc émissaire, un ennemi commun, une communauté honnie
L’obsession de la détestation focalise les pensées et place les esprits
en ordre de bataille contre ceux qu’il faut convaincre et vaincre.

Comment éviter de se fanatiser inutilement ?
Au lieu de se laisser configurer par l’ennemi en ne pensant qu’à lui,
en ne parlant que de lui, en dégurgitant à tout propos son ressentiment à son égard,

pourquoi ne pas essayer, ne serait-ce qu’un peu, cette méthode toute simple :
ouvrir toutes grandes nos lucarnes et glisser un peu d’air frais
dans notre « pensarde », un peu poésie dans notre vie ?
Dans ces las nauséeux d’encliquetage « moi-moi », « nous-nous », « eux-eux »,
le remède ne serait-il pas de décliqueter plus souvent que de coutume ?
Quelques déclics inopinés à s’en faire étinceler…
La culture de bon augure en cure journalière
facilite la fluidité d’esprit et les sécrétions de bonne humeur !

Ne pas retourner aux mêmes endroits, aux mêmes avis,
aux mêmes critiques et aux mêmes relents d’exaspérations,
n’est-ce pas là le meilleur moyen de voyager loin
en ménageant sa monture mentale
et en se frayant d’autres voies que les voies routinières ?

L’INVITATION (RENOUVELÉE) DE LA SEMAINE
Si vous avez déjà emprunté la première étape
du parcours de bon augure,
l’introduction pour bien commencer :
• DÉCLICS & BON AUGURE…
Et si vous souhaitez que la CURE DE BON AUGURE continue…
Lancez-vous dans la méthode intégrale
et contribuez au soutien en « payant * » :
• BIEN AUGURER QUOI QU’IL ARRIVE…
Un véritable mode d’emploi précis et argumenté qui, étape par étape,
installe 5 reconfigurations d’aptitudes nouvelles et créatives.
Un guide pour votre vie, tant privée que professionnelle.
La cure de bon augure devient lumineuse
par les éclairages nouveaux
 que ces pages vous apportent.


(* payer – ce mot dans son étymologie signifie à proprement parler :
« faire la paix ».

Comment voulez-vous nous permettre de continuer à produire
cette cure de bon augure sans contribuer ? Tout ne peut pas être gratuit,
sinon c’est nous qui ne sommes pas en paix ! »)

Vous souhaitez garder sous le coude en cas de besoin
les 3 extraits de cette semaine…
pour les écouter ou les réécouter à votre convenance
ou pour les diffuser à tire-larigot dans votre entourage ? C’EST ICI

Réécoutez les extraits de la semaine dernière…