LES PERLES-AUDIO DU LUNDI 16 MARS 2020

Que se passe-t-il sous d’autres cieux ?
Te corriges-tu avec l’âge ?
Veux-tu mon adresse
 ?

Que se passe-t-il sous d’autres cieux ?
Te corriges-tu avec l’âge ?
• Veux-tu mon adresse ?

L’adage de la semaine…
« On n’a pas de chemins tracés d’avance.
Le monde n’est plus le même, personne n’y peut rien ;
il faut essayer de s’adapter » —
Simone de Beauvoir.

♦ L’EXPÉRIENCE HEBDOMADAIRE DE PROFONDE BONNE HUMEUR

Une idée, un mot, un geste…
autant d’occasions d’ouvrir une porte close !

À la campagne le temps paraît plus détendu qu’en ville…
Au détour d’un chemin vicinal, il est encore possible de rencontrer quelqu’un par hasard…
Ou un chien… ou un animal en liberté…
Ce qui demeure une excellente nouvelle.
Un grand moment comme en suspens.
Une surprise juchée sur la pointe des pieds en vue de n’effrayer personne.
Chaque rencontre est à l’origine de nouveaux mondes.

Au cours de nos parcours citadins, aussi, l’expérience de rencontrer quelqu’un,
pour de vrai, peut devenir une aventure à tenter.
 En ville, au détour d’une rue
ou d’une ligne de métro, 
il devait être « acceptable », de saluer un inconnu
ou d’échanger avec un étranger.

Le mot anglais « able » qui veut dire : « capable » ; « talentueux » ; « doué »,
est un véritable code d’accès. Il provient du vieux français « able »
et est resté dans les suffixes des mots signifiant l’ouverture tels que :

« viable »
« valable »
« aimable »
« abordable »
« réalisable »
« recyclable »


Plaider « capable »
Les temps d’une rencontre inopinée et non programmée ne sont pas obligatoirement minutés ou tenus par nos appareils à calculer nos trajets ou à planifier nos agendas.
N’est-il pas admissible de développer d’inhabituelles habiletés afin de croiser de son vivant un
quidam, une belle inconnue, des gens non répertoriés avec des têtes non identifiées, des manières d’agir inhabituelles, et des façons de se comporter hors du commun ?
Peut-on s’encourager à franchir le mur électronique imposé par la présence de nos écrans ?
Pourquoi ne s’aventurerait-on pas ?
La vie créative s’arrange pour frayer de nouveaux chemins
et choisir les voies les moins empruntées.

L’INVITATION DE LA SEMAINE
Et si vous profitiez de votre temps libre retrouvé pour vous plonger dans…
LE CLAN DES EMMURÉS
Vous allez aimer ce roman d’amour, d’aventure
et d’enquêtes pour ne pas se laisser emmurer
par les écrans et séquestrer sous numérique.

 

« La vraie vie est-elle
du côté du robot programmé

comme un missile de croisière
ou du côté 
de l’insondable humanité
en quête d’amour et d’espace libre ? »

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Réécoutez les extraits de la semaine dernière…