LES PERLES-AUDIO DU LUNDI 04 MARS

04 MARS 2019

La stupidité fait-elle partie des caractéristiques essentielles de l’homme ?
♦ Sommes-nous tous dépassés ?
♦ Les femmes sont-elles si compliquées que ça
 ?

La stupidité fait-elle partie des caractéristiques essentielles de l’homme ?
• Sommes-nous tous dépassés ?
• Les femmes sont-elles si compliquées que ça ?

L’adage de la semaine…
« Ne jamais retirer à quelqu’un le droit de devenir meilleur  » — Victor Hugo.

♦ L’EXPÉRIENCE HEBDOMADAIRE DE PROFONDE BONNE HUMEUR

 

Un brûlot qui va vous éclairer
sur les changements de gouvernance
Ça se passe en soi-même et autour de soi
comme une nouvelle chance…

224 pages illustrées

Pour en savoir plus
CLIQUEZ ICI

 


• Changer les clefs de notre propre chef (expérience journalière)…
– « Si ton chef, celui qui à l’extérieur cherche à te contraindre de rester sous ses ordres,
sache que ce singe dominant archaïque se condamne lui-même, si ce n’est pas déjà fait,
à être remplacé par des algorithmes ».

Ce qui est en train d’évoluer sous nos yeux, plus rapidement qu’on ne l’imagine,
ça n’est pas uniquement l’orientation à prendre, les objectifs, les projets, les chiffres d’une direction assistée par ordinateur, pire une direction complètement automatisée. Nous aspirons à une tout autre gouvernance : l’art et la manière de s’orchestrer ensemble.
Nos rapports avec l’autorité changent, à commencer par notre propre chef, notre tête.
Une mentalité de plus en plus asservie par l’ordi fait parfois ressentir la sinistre sensation de perdre son âme, son humour, ses humeurs créatives, en un mot : sa vie

• To be or not to be, in a bad or a good mood, that is the question…
Ce qui fait la différence entre une existence réelle et virtuelle, vous l’avez certainement expérimenté, c’est de pouvoir franchir ensemble le mur du sens !
Nous avons un essentiel besoin de fantaisie dans nos relations de couple, d’équipe…
Sommes-nous obligés de subir le grésillement constant des lumières artificielles et des éclats blafards des écrans ?
La souffrance au travail est-elle le résultat d’un anéantissement programmé des humeurs de jeu et d’un manque croissant fair-play pour transformer les derniers des âmes vaillantes en robot-sapiens ?
L’esprit de sérieux détruit-il systématiquement toutes les mauvaises herbes de la galéjade, de la facétie et de la plaisanterie ?

• Casser les codes des serrures de l’esprit trop serré…
L’humaine-humeur, l’humilité dans nos échanges, l’huile de l’humour dans les rouages,
la beauté dans l’art de dialoguer à fleur de mots, sont autant de passe-partout ouvrant
sur des succès qui ne sont en rien des succès damnés.
Ce n’est plus le chef qui dirige l’orchestre, mais le cœur.
L’inspiration donne une sorte d’élégance dans les gestes joints à la parole et dans des façons d’accueillir les idées que produisent les contrariétés et les anormalités.
Les tours de mains pour « tambouiller » l’avenir se font de manière artisanale,
mais aucunement banale ni machinale. C’est une œuvre sociale et vitale.
Il y a du bonheur à réinstaller un peu de plaisir dans ses préférences-système.
Le vrai chef d’aujourd’hui évite de marcher au pas cadencé de la machine de guerre des logistiques uniquement technologiques.
Le vrai chef est un simple serviteur de humanité, naturellement niché dans le respect biologique.

Et dans le respect des droits de l’homme et de la nature. 

L’INVITATION DE LA SEMAINE

L’ÉLAN CRÉATEUR ET LA CONCRÉTISATION PRATIQUE

3 jours d’entraînement intensif
avec Bernard Leblanc-Halmos, les 22, 23 et 24 mars 2019
Transmuter nos cris-créateurs en dynamique de création
création d’un bon climat en équipe
création de nouvelles activités d’avenir
création de perspectives et d’équilibres
mises en scène, mises en œuvre, mises à jour, mises en pratique...
Un séminaire qui va faciliter vos transitions par la pratique d’une intelligence méconnue : l’intelligence humorale. L’énergie insoupçonnée des humeurs immunitaires, ou plus exactement :
« communitaires » est disponible. Encore faut-il revoir nos façons de nous questionner
et découvrir d’autres manières de répondre, plus spontanées et nuancées.
L’avenir se cache dans les angles morts et les signaux faibles.
Comment activer les méthodes subtiles du génie mutuel dans nos actions quotidiennes
et dans tous nos domaines d’activités personnelles ou entrepreneuriales ?
Comment ouvrir des champs opératoires nouveaux ?
EN SAVOIR PLUS

Réécoutez les extraits de la semaine dernière…