LES PERLES-AUDIO DU LUNDI 01 JUIN 2020

♦ Avant, c’était comment ?
Comment apprendre à nager en plein paradoxe ?

Être joyeux, c’est quoi ?

• Avant, c’était comment ?
• Comment apprendre à nager en plein paradoxe ?
• Être joyeux, c’est quoi ?

 

L’adage de la semaine…
« La créativité, ça ne s’ouvre pas comme un robinet, il faut l’humeur adéquate »
— Bill Watterson. (Scénariste et dessinateur de bandes dessinées américain.
Il est l’auteur de la série humoristique culte Calvin et Hobbes.)

♦ L’EXPÉRIENCE HEBDOMADAIRE DE PROFONDE BONNE HUMEUR

Ni dans les mêmes environs d’espace ni dans les mêmes « virons » de temps…
Ça, c’est chouette et ça se respecte !

• Le virus et les virages « su et insu »
Virus, un mystère ? Non ! La syllabe souche étymologique de ce petit mot est d’ailleurs explicite. Virus – étym. à rapprocher de gyros (grec) : « cercle » ; gyrare (latin) : tourner.
En vieux français : viron, « mesure du cercle ».
En français moderne, les verbes « virer », « virevolter », « tournevirer » « chavirer », ainsi que les noms : « virage », « virement », « revirement » et même « environ », « environnement ».

• À propos de l’existence des « virons » en couple
Mon épouse Mariann et moi-même partageons le même ciel de vie depuis plus de 50 années et quelques bourrasques…et nous avons très tôt été confrontés en face à face à un fait étrange et non répertorié : nous n’avions pas les mêmes « virons ».
Notre couple aurait pu en pâtir si nous n’avions pas considéré comme normal que nos virements et nos revirements ne marchaient pas au même pas. Nous n’aurions jamais pu, durant ces décennies, apprendre à danser toujours autrement qu’ainsi si nous n’avions pas remis nos bonheurs à l’heure… son heure n’étant pas la mienne.
À la demande expresse de nos deux chiens, Pami et Boumi, je transmettais parfois à Mariann un message qui me semblait parfaitement clair :
– « Tu ne viendrais pas te promener avec nous ? »
Elle me répondait souvent par un « oui ! » franc et massif. Toutefois, lorsque j’insistais pour avoir une estimation du temps d’attente, elle me répondait par un ineffable et insouciant :
– « Dans 5 minutes environ ! »… (5 minutes… en « virons » ???).
Petite expérience valant mieux que grande théorie, c’est à cet instant-là que le quiproquo s’encliquetait. Ses « virons » à elle n’étaient pas étalonnés sur la même échelle de Richter que mes « virons » à moi. À l’épreuve de l’attente, au cours de quelques années d’étude des mœurs de mon épouse, j’ai pu mesurer que le rapport du temps pouvait virevolter de 1 à 3.
– « Dans 5 mn je suis prête ! » : 5 mn x 3 = ¼ d’heure…
– « Je te demande, 10 petites minutes… ». Petites ou grandes, qu’importe : 10 mn x 3 = 30 mn.
– « Dans ¼ d’heure, je suis là ! » : 45 mn ou plus… Allez savoir !
– « 1 minute, juste une minute ! ».
Attention ! En dessous de « 3 minutes », la moindre estimation est indéterminée ou aléatoire, elle tombe sous le principe d’incertitude quantique qui veut que le phénomène observé dépende de l’observateur. Comme dans ce cas, l’observateur, c’était moi, croyez bien que j’aurais pu avoir tout le temps de m’énerver.
– « J’arrive tout de suite, je suis prête », ou encore « une seconde, ça y est !!! », signifie tout de go :
– « Allez vous rasseoir ! ».
D’ailleurs, les chiens qui comprenaient très bien les finesses et les subtilités de la langue française, en entendant l’une de ces dernières propositions, prenaient leur air de cocker abattu et allaient se recoucher en poussant un gros soupir de dépit.
Traduction canine :
– « Le moment de tout envoyer promener n’est pas encore pour maintenant ! »

LE CADEAU DE LA SEMAINE
Comme nous, vous aimez propager
les belles nouvelles 
plutôt que
les laisser bloquées à quai !
ALORS… PARTAGEZ CE TEXTE-IMAGE…

Si vous êtes en train de :
• Changer d’activité.
• Déployer des talents.
• Inventer une vie adéquate.
• Sympathiser avec d’autres modes de pensée.
• Prendre autrement soin des autres et de vous…
Sachez que ces pages ont surgi d’un rêve
dans lequel vous étiez et c’est pour cette raison
qu’il vous est particulièrement destiné…
  

CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT PDF

Réécoutez les extraits de la semaine dernière…