LES PERLES-AUDIO DU LUNDI 14 DÉCEMBRE 2020

Faut-il ne rien brusquer ?
Qu’est-ce qui ne changera jamais ?
Que faire du matin au soir ?

• Faut-il ne rien brusquer ?
• Qu’est-ce qui ne changera jamais ?
• Que faire du matin au soir ?

 

L’adage de la semaine…
« L’homme qui n’est plus capable de s’émerveiller a cessé de vivre »
— Einstein.

♦ L’EXPÉRIENCE HEBDOMADAIRE DE PROFONDE BONNE HUMEUR

OÙ COMMENCE NOTRE LIBERTÉ DE PENSER ?

Évaluation des effets de la cure hebdomadaire de profonde bonne humeur
Voulez-vous commencer à vous pencher sur cette « cure de profonde bonne humeur » ?
Ses secrets, ses mystérieux effets, ses bienfaits sur le long terme…
parce que…
après 7 ans de bons et loyaux services écrimagiers, il nous semble important qu’en l’an 2021, on puisse revoir le traitement et le réactualiser.
Autrefois, avant la crise sanitaire, la bonne humeur semblait être quelque chose de superficiel, de léger et peut-être même d’inconstant.
Aujourd’hui, elle est devenue une denrée rare à traiter avec respect.

Pensez-vous pouvoir nous aider ?
En nous proposant quelques idées changements qui, selon vous, s’imposeraient :
Pour les dosages : 3 perles par semaine, est-ce trop ? Pas assez ?
Pour la présentation des perles ? Des textes ? Des images ?
Pour la propagation de cette cure de récurage ?
Autre ?
Dans une époque d’épidémie de forte perte de confiance, de déprime grandissante et de dégradation du capital de « l’humaine-humour-humeur », n’est-il pas urgent pour la santé mentale, sociale et vitale de se mettre au défi, individuellement et collectivement, d’irriguer le jardin de nos relations au moyen de nos humeurs créatives ?
Le monde se rétrécit parce que de manière fulgurante les connexions entre nos ordis le raccourcissent. À force de flux d’info incessants, en continu sur nos écrans et mêmes sur nos réseaux sociaux ou neuronaux, le temps de penser par soi-même est-il encore à notre portée ?
Tout nous porte à croire que la pression, la compression et même la dépression ne cessent d’augmenter.

Comment retrouver notre liberté d’expression ?
D’après bon nombre de curistes de la cure de profonde bonne humeur, cette dernière ne récurerait pas que la pensée ordinaire, elle inciterait également à une écoute très particulière :
une sorte de « succulence auditive ».
Une attention quasiment « perlière » qui aurait le don de mettre un peu de clarté dans les idées noires. Les premiers rais de lumière glissés subrepticement sous la porte de questions encore jamais posées encourageraient à s’illuminer et surtout à moins sombrer.
Alors ? Qu’est-ce qui manque pour que les choses baignent dans la bonne humeur ?
D’avance merci pour toutes vos propositions, suggestions et recommandations…

LE CADEAU DE LA SEMAINE
COMMENT SORTIR DE SON TROU
L’inévitable fertilité des émotions


Ce livre ne manquera pas de vous surprendre :
(nombreux exercices, tests, questionnaires…),
il prendra tout son sens
avec votre participation active.
Page après page, au fil de vos expérimentations,
vous découvrirez avec bonheur qu’il y a en vous,
de quoi transformer
le plomb de la crise en or de la création…

EN SAVOIR PLUS

Réécoutez les extraits de la semaine dernière…

REBONDISSEZ : DIFFUSEZ VOS BONNES IDÉES, VOS RÉVÉLATIONS ET VOS ÉTINCELLES DE BONNE HUMEUR !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s