LES « DOSETTES » DU LUNDI

• Lundi 04 avril 2016 – deux-centième semaine…

Puisque l’on n’est jamais à l’abri du futur
Ouvrons nos ailes et déployons l’envergure !

Sommes-nous attendus au tournant ?
Pourquoi la vie n’est pas un long fleuve tranquille ?
• Le temps fait-il du bruit ?

« Soyez heureux, agissez dans le bonheur, sentez-vous heureux, sans aucune raison »
— Socrate.

L’INCITATION HEBDOMADAIRE À LA BONNE HUMEUR
Cette curieuse cure de bon augure tire sa valeur de son incertitude même…
La bonne humeur sous jacente est si fragile, si volatile, avec ses « pff, pfft, pfut, pfutt… »,
autant d’onomatopées désignant de frêles défis, de furtives forces vives et virevoltantes,
à l’évidence, ultra sensibles… vous avez dit : « sans cible » ?
– « Oui, exactement ! Sans volonté de viser et de tirer en plein dans le mille !
Juste laisser une réponse se produire spontanément. »
Rien de dur dans ces flux, ces reflux, ces flots de mémoire vive, ces fluides
et ces effluves qui s’expriment à la fois inopinément et co-incidemment.
– « Comment ? »
Ça survient du dedans.
D’un point source incertain qui soudain jaillit.
Une question, qui vous met sens dessus-dessous, une fois lancée, fait comme un trou
dans l’onde. Un coup d’épée dans la nuit. Après quelques instants de trouble,
des idées étoiles filantes commencent à cingler le ciel des idées habituelles.
L’intuition à l’état naissant, qui dépasse tout ce qu’on pourrait croire, est :
• plus profonde que la raison avec ses préjugés fatidiques,
• plus profonde que le cœur, ses pulsations, ses rythmes mélodiques,
• plus profonde encore que le corps infiniment grand, infiniment petit,
et infiniment plus douée que ce qu’on peut en imaginer.
Au moment où cela se produit ni Bernard Fagot qui interviewe,
ni Benjamin Legrand qui enregistre,
ni moi sur la sellette qui est le premier ébahi, nous sommes seuls.
C’est même, et c’est prouvé, la puissance de votre écoute, à l’autre bout du Net,
qui entre en résonance et nous porte à risquer notre va–tout.

L’écoute intuitive, la vôtre, la nôtre, celle des oreilles qui se penchent vers de nouvelles
questions de par le monde, en préservant une grande humilité face au mystère,
nous concerte en sourdine. 
Bien sûr, on peut vivre sans poésie, sans musique,
sans curiosité, sans sympathie, sans subtilité… Mais, pour finir, pas si bien que ça !
La bonne humeur, cette immense nappe phréatique commune,
se souvient de l’avenir, c’est en cela qu’elle est de bon augure.

L’INVITATION DE LA SEMAINE
Le génie mutuel, vous connaissez ?

Un manifeste de défense et d’illustration du génie mutuel
94 pages illustrées au format A4
Imprimé en couleurs sur papier glacé de grande qualité
Relié sous couverture pelliculée
EN SAVOIR PLUS ET LIRE UN EXTRAIT

Vous souhaitez garder sous le coude en cas de besoin
les 3 extraits de cette semaine en écoute gratuite…
pour les écouter ou les réécouter à votre convenance
ou pour les diffuser à tire-larigot dans votre entourage ? C’EST ICI
Vous préférez vous procurer les extraits d’un autre lundi ?
Ça tombe bien, ils sont disponibles sur catalogue ICI

Réécoutez les extraits de la semaine dernière…

Revenir à l’accueil…

7 réflexions au sujet de « LES « DOSETTES » DU LUNDI »

  1. christiane bargain

    Toc toc…vous avez dit « entrée ? » Mais elle est là Mesdames, Messieurs, elle est là, vous
    n’avez qu’à ouvrir la porte…elle n’est pas fermée. De plus, elle a 2 battants comme dans les saloons, alors, facile à trouver, à ouvrir non ??? On croyait que l’entrée était étroite, verrouillée, barricadée, gardée par des cerbères, des gens en armes, des grincheux…mais que nenni…elle est accessible et nous tend les bras…et si l’on hésite encore à entrer, j’ai l’impression qu’un grand vent ébourrifant de vie et de joie va nous pousser dans cette entrée…alors là ! Whouaouh, que de merveilles va-t-on découvrir !!!!!!!!!!! (j’en découvre chaque jour de plus en plus).

    Tous mes plus beaux voeux d’entrée en 2016 pour le monde entier !!!!! (de la part de la Fée Clochette, c’est comme ça que m’appellent mes petits voisins…)

    Répondre
  2. christiane Bargain

    La chanceté s’étant promenée tout l’été
    Se trouve fort dépourvue quand méchanceté montra le bout de son nez
    « Ah ! mais que diantre venez vous faire dans mes plates-bandes ?
    « Semer vos petits cailloux bien pointus pour me faire chue
    « Dans les dédales des belles rues
    « De ma ville éclatante de soleil
    « De ballets d’hirondelles et de tourterelles ? »
    Méchanceté se mit alors à méditer sérieusement sous son arbre préféré :
    et tout à coup reçut comme un coup dans le coeur…Se levant d’un bond
    de biche, courut ça et là pour porter aux 4 coins du monde (sur une terre
    ronde, c’est pas facile !!!) des messages de joie et de Bonne humeur…

    Et elle court encore !!!

    Que croyez vous qu’il se passa ? pendant que Méchanceté méditait sous
    son oranger pas en fleurs (c’est l’été), Chanceté lui envoyait des belles pensées
    d’Amour, des roses, des bleues, des jaunes vives, des vertes….Et même des Pensées de Bonne Humeur…. Hé hé se dit Chanceté
    c’est fou ce que l’on peut faire sans se faire voir !!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre
  3. bargain chris

    Ah ! je m’émeus (avec un x ou un s ?) de voir que plus personne n’écrit ici un petit commentaire sympa…
    La muse serait – elle absente de notre coeur ????
    La mienne à 3 h 08 du mat me titille et me dit « écrit »…juste comme ça, pour dire :
    « aime eux
    « eh meuh
    « ai m’ heu

    Bref, elle a envie de rire avec vous et d’être émue par vous tous………….tous………….tous…………..tous……….tous…………(tousse…dites 33, rien ne va plus, silence on tourne la grande scène du IV, celle où tout le monde chante et rit en coeur
    sur la planète bleue, blanche, jaune, verte……

    Répondre
    1. Lise Gagnon

      il y a longtemps que je n,ai pas dit que j,aime toujours les perles…je ne m,excuse pas et je vais faire attention pour exprimer plus souvent l,aide que cela me donne au quotidien …MERCI a chacun qui collabore et que je ne connais pas …bonne journée…Lise G.

      Répondre
    2. Simone HUC

      Quand les temps sont durs, je me rabougris comme une écot…liée, quand la canicule sévit, je deviens eco…liée, quand ta joyeuse effervescence m’interroge, je réponds en écho…liée du génie mutuel. Merci !

      Répondre
  4. bargain

    Bonjour pour toujours,
    Bonjour dans les cours,
    Bonjour les zamours,
    Bonjour sans détour,
    Bonjour alentour,
    Bonjour de velours,
    Bonjour tous les jours….. Chris….

    Répondre

REBONDISSEZ : DIFFUSEZ VOS BONNES IDÉES, VOS RÉVÉLATIONS ET VOS ÉTINCELLES DE BONNE HUMEUR !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s